A PROPOS

Bonjour,

Quelques mots sur l’origine de ce blogzine…

Journaliste/rédactrice en chef et auteure spécialisée initialement dans des thématiques très différentes (si cela vous intéresse, je vous laisse aller jeter un œil sur Linkedin !), j’ai désormais envie de consacrer ma plume et mon œil à ma passion pour le bassin méditerranéen.

Parisienne depuis toujours, comme plusieurs générations de ma famille avant moi,
« j’ai deux amours »,
comme le chantait cette chère Joséphine :
Paris et la Méditerranée. Un sentiment viscéral me relie aux deux.

Mon cœur appartiendra toujours à notre belle capitale, mais je sais que j’ai l’âme méditerranéenne.Longtemps, j’ai cru ne jamais pouvoir habiter ailleurs qu’à Paris. Aujourd’hui pourtant, je sens que le bleu m’appelle. Celui du ciel et de la mer ne faisant qu’un.

Cette mer qui me procure tant de bien-être physique et moral. Mais qu’il est difficile de quitter un amour pour un autre. L’idéal serait pour moi de pouvoir me partager entre les deux. Un jour peut-être. Je l’espère. En attendant, mes allers-retours se multiplient…

Ce tout petit bout de monde à l’échelle de la planète ne cesse de m’émerveiller. Son histoire est si riche, sa diversité si grande, sa beauté si éblouissante !

J’ai créé les Carnets Méditerranées pour célébrer l’art de vivre des pays qui servent d’écrin à ce bijou aux reflets de turquoise, de saphir et d’émeraude. C’est dans cet univers que je vous invite à plonger avec moi, tous les sens en éveil, pour des escapades épicuriennes, des découvertes, des inspirations, des rencontres et tant d’autres choses…

Cette région réunissant des pays aux politiques et aux religions différentes, je souhaite souligner aussi que ces sujets sensibles, source de polémiques, ne seront pas abordés ici et je vous remercie, dans vos commentaires, de respecter ce choix.Je vous invite enfin à suivre les Carnets Méditerranéens sur Facebook, Instagram et Pinterest, pour d’autres contenus, d’autres échanges… en attendant qu’ils se développent au fil du temps sur d’autres supports et soient au cœur d’autres projets. ■

Catherine

%d blogueurs aiment cette page :